Sommaire

Créer votre micro-entreprise vous permet de dire adieu à votre patron mais également de dire adieu aux congés payés… Petit récapitulatif des avantages et inconvénients à devenir auto-entrepreneur. [Mis à jour le 2 juillet 2018]

avantages et inconvenients de la micro-entreprise

Avantages

  • Liberté de travailler où, quand et avec qui l’on souhaite : personne ne s’inquiétera de savoir si vous travaillez depuis votre lit, votre salon ou un espace de coworking, de jour ou de nuit... Vos clients attendent de vous que vous répondiez à leurs attentes et besoins, rien d’autre. De même, si vous ne souhaitez pas travailler avec une personne en particulier, libre à vous de ne pas le faire (tout en pensant à votre chiffre d’affaires).
  • Etre son propre patron : les objectifs de développement de votre activité viennent de vous et… uniquement de vous !
  • Pas besoin de réaliser de bilan comptable chaque année : le régime de l’auto-entrepreneur comporte un avantage que toutes les entreprises envient : il n’y a pas de bilan comptable à réaliser. Vous devez uniquement 
    • tenir des comptes, 
    • émettre des factures pour toute somme d’argent qui rentre et 
    • tenir un livre des recettes pour toutes les sorties. 
  • Pas besoin d’avoir un expert-comptable : La gestion et les obligations de la micro-entreprises étant limitées, vous n’avez pas besoin de faire appel à un expert-comptable.
  • Abattement forfaitaire de charges : l'abattement forfaitaire de charges est la méthode de calcul de votre chiffre d'affaires imposable. Les impôts retirent un pourcentage de votre chiffre d'affaires pour obtenir le montant imposable. Si vous n'avez pas de charges ou très peu, cette méthode de calcul est avantageuse car elle vous permet de payer des impôts sur une somme moins importante.
  • Création de l’activité en quelques minutes sur internet : la demande du statut d’auto-entrepreneur se fait simplement sur le site du gouvernement www.guichet-entreprises.fr. Le détail des démarches à suivre sur notre site ! 
  • Accéder simplement et rapidement à son rêve de création de son entreprise : nous venons de vous le démontrer, créer sa micro-entreprise est très simple. Vous n’avez plus qu’à saisir cette opportunité de devenir votre propre patron !
  • Pas de sélection à l’entrée : devient auto-entrepreneur qui veut ! Pas d’entretien avec le service RH à l’entrée, non, juste quelques papiers à signer...
  • Pas de chiffre d’affaires = pas de charges sociales. Vous avez peur de payer trop d’impôts/cotisations sociales ? Pas de panique, leur montant est calculé en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Si vous n’avez pas fait de chiffre, vous ne payez rien ! Le pourcentage de charges sociales dépend de votre activité. Attention néanmoins, la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) est toujours à régler !

Inconvénients

  • Chiffre d’affaires limité : votre chiffre d’affaires est limité chaque année. En fonction de votre activité, les montants diffèrent. 
  • Exonération de TVA : à la fois un avantage et un inconvénient, l’exonération de TVA permet aux auto-entrepreneurs d’effectuer moins de démarches administratives en facturant directement en TTC et ne pas faire toutes les déclarations de TVA. Attention, depuis 2018, l'exonération de TVA n'existera plus au delà de 33 201€ ou 82 801€ de chiffre d'affaires (en fonction de votre activité). A partir de ce montant de chiffre d'affaires, vous devrez facturer la TVA à vos clients. 
  • Abattement forfaitaire si vous avez beaucoup de charges : l'abattement forfaitaire de charges est la méthode de calcul de votre chiffre d'affaires imposable. Les impôts retirent un pourcentage de votre chiffre d'affaires pour obtenir le montant imposable. Si vous avez beaucoup de charges, cette méthode de calcul n'est pas avantageuse puisqu'elle ne se base pas sur le montant réel de vos charges.
  • Relation avec les administrations : vous ne pourrez pas y échapper, vous allez devoir échanger avec différentes administrations que ce soit pour votre création ou pour vos déclarations de chiffre d’affaires. RSI, URSSAF, CCI, INSEE deviendront des acronymes familiers
  • Insécurité financière : votre salaire dépend directement du chiffre d’affaires réalisé. Certains mois risquent d’être plus difficiles que les autres… L’anticipation deviendra votre meilleure amie. L’accueil de l’entourage peut parfois être difficile à gérer. Comme pour tout entrepreneur, l’accès au logement est plus compliqué que pour les salariés, armez-vous de patience et de motivation pour convaincre les propriétaires d’accepter votre dossier.
  • Perte des avantages du salariat : En devenant auto-entrepreneur vous n’aurez plus de congés payés, de tickets restaurants ou autre avantages liés à un comité d’entreprise… Mais il y a d’autres avantages à être à son compte ;)
  • Pas de cotisation au chômage : si vous arrêtez votre activité, vous ne pourrez pas bénéficier des allocations chômages. Par contre, si vous commencez votre activité en étant au chômage, vous êtes éligibles à certaines aides.

Suivez le guide

de l'auto-entrepreneur

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.