Sommaire

Si vous êtes arrivés ici c’est que vous êtes prêts à vous lancer. Dans 3, 2, 1 vous allez faire le grand saut pour devenir officiellement auto-entrepreneur. De nombreuses options s’offrent à vous : faire les démarches seul ou être accompagné, en ligne ou sur papier… Voici le récapitulatif de ce que vous devez faire pour devenir auto-entrepreneur. [Mis à jour le 2 juillet 2018]

obtenir statut auto-entrepreneur

Seul ou accompagné, il suffit de choisir

Si la chanson « je marche seul » vous colle à la peau, vous pouvez directement faire vos démarches depuis votre canapé. Dans ce cas là, vous pouvez vous référez à nos explications un peu plus bas.

Si vous avez développé une phobie administrative plus ou moins importante, vous pouvez choisir de confier la création de votre activité à un tiers (ILoveTax par exemple!) Il existe de nombreuses solutions, plus ou moins chères. Votre CCI peut vous proposer de faire les démarches pour vous, tout comme des prestataires privés sont capables de le faire. Comme à chaque fois que vous souscrivez à un service en ligne, il est conseillé de bien vérifier le sérieux de l’entreprise et les avis des clients.

 

Devenir auto-entrepreneur en ligne

Vous préférez gérer vos démarches seul ? Pas de problème, nous vous guidons.

Il existe deux sites pour créer son activité : lautoentrepreneur.fr ou guichet-entreprises.fr. lautoentrepreneur.fr n’a pas été mis à jour depuis de nombreuses années et n’est pas très agréable d’utilisation, nous vous recommandons donc d’utiliser guichet-entreprises.

A noter que vous pouvez également aller sur le site de votre CFE (Centre de Formalité des Entreprises) de référence :

  • La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) pour une activité commerciale
  • La Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) pour une activité artisanale ou commerciale ET artisanale,
  • L'URSSAF pour une activité libérale
  • Le greffe du tribunal de commerce pour un agent commercial

comptabilité simplifiée avec ilovetax

Sur guichet-entreprises, il vous suffit de créer un compte puis de créer un dossier. L’avantage ? S’il vous manque un document ou que vous avez besoin d’arrêter la création de votre activité à n’importe quel moment, vous pouvez laisser votre dossier en suspend et le reprendre plus tard.

 

Vous devez être vigilant sur différents points clefs :

  • La définition de votre(vos) activité(s) : soyez précis et honnête
  • Le choix de l’impôt libératoire ou non
  • Le choix du rythme de déclaration de chiffre d’affaires : mensuel ou trimestriel
  • Votre protection sociale

 

Vous recevrez votre numéro SIRET par courrier sous une quinzaine de jours. En attendant, vous pouvez d’ores et déjà commencer votre activité. Si vous devez éditer votre première facture au cours de cette période, pensez à préciser « SIRET : en attente d’immatriculation ». Et suivez nos conseils pour éditez vos factures ☺ 

Tout savoir sur

l'auto-entreprise

Découvrez nos fiches explicatives :

vous êtes prêts

à vous lancer ?

Pour ne pas vous tromper, profitez de notre accompagnement personnalisé.